Anticapitalisme, anti-classisme et anti-xénophobie : pourquoi choisir ?

Je vois passer des articles mettant en avant des immigrés exerçant des métiers honorables, et ces articles sont relayés par des gens sincèrement progressistes, dans le but de contrer l’argument xénophobe selon lequel les immigrés viendraient en France pour profiter des aides sociales.

Macron, xénophobie et mépris de classe

Voilà Macron nous sortant qu’il n’est pas que le président des riches, la preuve,  »au nom des classes populaires », il va lutter contre l’immigration… Démontrant par là-même qu’il n’est pas et ne sera jamais le président des classes populaires.

Je t’aime bien Tobie Nathan, mais…

Un jour, en googlisant le nom de mon psy, j’ai découvert qu’il était ethnopsychiatre. Et là, toute une discipline passionnante dont je n’avais même pas soupçonné l’existence s’est ouverte devant mon esprit assoiffé de nouvelles connaissances.

Victime, victimiser, se victimiser

Tout d’abord, on va commencer par les définitions.
Victime : est victime une personne qui subit une situation négative, une violence, un dommage. Ce n’est ni un trait de caractère ou de personnalité, ni une tare.
Victimiser : faire violence à quelqu’un, lui faire subir un préjudice.
Se victimiser, concrètement, ça ne veut rien dire.

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer