Macron, xénophobie et mépris de classe

Voilà Macron nous sortant qu’il n’est pas que le président des riches, la preuve,  »au nom des classes populaires », il va lutter contre l’immigration… Démontrant par là-même qu’il n’est pas et ne sera jamais le président des classes populaires.

Lettre au Monde Diplo en réaction à un article de François Ruffin

Ce texte est une lettre que j’avais adressée au Courrier des lecteurs du Monde Diplomatique. Mon courrier n’ayant pas été publié (je pense que c’est parce que je l’ai envoyé trop tard dans le mois, tout simplement), je le publie ici.

Il s’agit d’une réaction à l’article Déjouer la résignation, retour sur une victoire électorale, écrit par François Ruffin.

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer